J’ai toujours pensé que

(Publié le 16 juin 2011) (Mis à jour le: 12 juillet 2016)

J’ai toujours pensé que Diogène avait subi, dans sa jeunesse, quelque déconvenue amoureuse: on ne s’engage pas dans la voie du ricanement sans le concours d’une maladie vénérienne ou d’une boniche intraitable.

Syllogismes de l’amertume 1952, Emil Michel Cioran

Une citation sur la jeunesse





Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/