Auteurs écrivains 19ème siècle

Ernest Bersot
0

De son vrai nom, Pierre-Aimé Bersot, Ernest Bersot est un journaliste et philosophe moraliste français. Il est né le 22 août 1816 à Surgères et est décédé le 1er février 1880 à Paris.

Biographie

Le père d’Ernest Bersot était d’origine suisse tandis que sa mère était française. Après avoir suivi des études au lycée de Bordeaux, il intègre l’École normale supérieure en 1836. Après l’obtention de son agrégation de philosophie en 1839, il est recruté au rang de professeurs de philosophie au collège de Rennes puis professeur suppléant à Paris.
Lire la suite...

Emile Durkheim
0

Né le 15 avril 1858 à Épinal, David Émile Durkheim était un sociologue français. Il est considéré comme l’un des principaux fondateurs de la sociologie moderne. Il est décédé le 15 novembre 1917 à Paris.

Formation

Émile Durkheim est issu d’une génération de rabbins. Quand vint son tour, il refuse cet héritage religieux et s’inscrit à l’École normale supérieure. Il y obtient son agrégation de philosophie en 1882.

Entre 1885 à 1886, il part étudier en Allemagne et y rencontre Wilhelm Wundt, Fred Wagner, Rudolph von Jehring, Gustav Schmoller et Albert Schäffle. Tous ces penseurs, ont chacun, inspiré Durkheim puisqu’ensemble, ils ont développé la théorie du réalisme social qu’il a repris quelques années plus tard.
Lire la suite...

Emile Henriot
0

Né le 3 mars 1889, Émile Henriot est un écrivain, poète, essayiste et critique littéraire français. Il est mort le 14 avril 1961 à Paris.

Sa carrière professionnelle

Émile Henriot est le fils d’Henri Maigrot, un caricaturiste connu sous le nom d’Henriot. Dans son enfance, il a été confié à un ecclésiastique avant de suivre ses études au lycée Condorcet.

Durant la première guerre mondiale, il était intégré au régiment de dragons. Une période qu’il a raconté dans deux ouvrages à savoir Le carnet d’un dragon dans les tranchées (1918) et Journal de guerre.

Quand la guerre prit fin, il s’orienta vers une carrière de journaliste en intégrant le Temps. À la fin de la deuxième guerre, il devient critique littéraire du Monde tout en collaborant régulièrement avec La Revue des deux mondes.

Le public a découvert en lui, un critique fort intelligent, sensible et une figure de proue du journalisme littéraire.

Lire la suite...

0

Pierre Loti, de son vrai nom Louis Marie Julien Viaud est un officier de marine et un écrivain Français. Il est né le 14 janvier 1850 à Rochefort et est décédé le 10 juin 1923 à Hendaye.

Son enfance

Issu d’une famille protestante pratiquante, Pierre Loti est le fils de Théodore Viaud et de Nadine Texier-Viaud. Il a une grande sœur de dix-neuf ans son aînée ainsi qu’un frère de quatorze ans son aîné. Jusqu’à ses douze ans, ce sont ses parents qui se sont chargés de son instruction à domicile avant de l’inscrire, en 1862, au lycée de Rochefort pour suivre des études secondaires.

Lire la suite...

Emile Bergerat
0

Plus connu sous son pseudonyme de Caliban que d’Émile Bergerat, cet auteur dramatique et poète est né le 29 avril 1845 à Paris. Il est mort le 13 octobre 1923 à Neuilly-sur-Seine. Il était considéré comme un excellent chroniqueur ayant un esprit verveux et paradoxal.

Biographie

Émile Bergerat a utilisé d’autre noms de plume, autre que Caliban, à savoir l’Homme masqué ou encore Ariel. Il était le gendre de Théophile Gautier (père) puisqu’a épousé Estelle Gautier et devint par la même occasion le beau-frère de Théophile Gautier (fils). Le couple eut deux enfants :

  • Théo Bergerat qui est devenu réalisateur et chroniqueur radiophonique
  • une fille, Herminie

Lire la suite...

Blaise Cendrars
0

Écrivain français d’origine suisse, Blaise Cendrars de son vrai nom Frédéric Louis Sauser, est né le 1er septembre 1887 à La Chaux-de-Fonds, dans le Neuchâtel en Suisse. Il est décédé le 21 janvier 1961 à Paris.

Études et débuts dans la littérature

Frédéric Louis Sauser est issu d’une famille bourgeoise bernoise, mais francophone. Son père était un homme d’affaires qui a donné une vie remplie de déplacements à sa famille. Lorsque Freddy fut envoyé en pension en Allemagne, il a fugué. Ses parents l’inscrivirent alors à l’École de commerce de Neuchâtel un peu contre son gré puisque ces études ne lui plaisaient pas. Il eut alors des résultats peu brillants et en 1904, il fut envoyé en apprentissage à Saint-Pétersbourg. Il travailla chez un horloger suisse jusqu’en 1907 et avait l’habitude de côtoyer la Bibliothèque Impériale. Très vite devenu un habitué, il y rencontra un certain R. R. qui l’encouragea à écrire. C’est ainsi qu’il commença à coucher sur papier ses pensées et ses lectures.

Il retourne en Suisse en 1907 et entame des études de médecine à l’Université de Berne. L’histoire raconte alors que c’est durant cette formation qu’il aurait rencontré Adolf Wölfli qui était interné à l’asile de la Waldau. Souffrant de schizophrénie et de nature violent, cet homme était connu pour ses grands talents de dessinateur. Cendrars se serait alors inspiré de lui pour écrire Moravagine, le « grand fauve humain ». Le roman a été publié chez Grasset en 1926 soit près de dix ans après qu’il l’ait commencé.

Lire la suite...

Alphonse-Lamartine
2

Alphonse de Lamartine

Alphonse de Lamartine de son vrai nom Alphonse Marie Louis de Prat de Lamartine est un poète, dramaturge et un homme politique français. Il est né le 21 octobre 1790 à Mâcon  et mort le 28 février 1869 à Paris.

L’un des plus grands romanciers du fil romantique en France, il est également connu pour son opposition à Bonaparte.

Il dirigea la Deuxième République.

Alphonse de Lamartine

Alphonse-Lamartine

Alphonse de Lamartine fait partie du mouvement romantique français, la poésie de Lamartine est une  idéalisation de la nature. une de ses oeuvres les plus célèbre est LE LAC.

Lire la suite...

Victor Hugo
2

Victor Hugo

Victor Hugo, de son nom complet Victor Marie Hugo, est un poète, romancier, dramaturge, critique. Il est né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885.
Il est l’une des personnalités littéraires les plus marquantes de la France au 19ème siècle. Il est connu pour son orgueil légendaire et son engagement politique et littéraire.
Victor Hugo est l’un des romanciers qui a énormément contribué au développement et au renouvellement de la poésie  de son époque.

 Victor Hugo

Lire la suite...

Alphonse Daudet
0

Alphonse Daudet

Alphonse Daudet est un homme de littérature du 19ème siècle. Tour à tour conteur écrivain et auteur dramatique, il a laissé une profonde trace dans la littérature française avec des ouvrages mondialement reconnus comme:

Alphonse Daudet est un écrivain français né le 13 mai 1840. Ayant grandi dans un milieu bourgeois, il se passionne pour la littérature et la peinture et commence très tôt à écrire des œuvres qui ont par la suite contribué à son succès auprès de la classe moyenne et des nantis puissants de cette époque. Son talent a fait de lui une éminente figure du monde de la littérature française. A la fermeture de la fabrique de soie de son père, il est forcé de déménager à Lyon et y intègre le lycée Ampère. Sa carrière commence alors à cette époque et se poursuit sur un chemin pavé de réussite jusqu’à sa mort.

Toute sa vie, Alphonse Daudet a mis en écrit la Provence dans des textes, contes et nouvelles, de la même façon que Marcel Pagnol qui lui aussi magnifia cette belle région.

Alphonse Daudet

Alphonse Daudet

Des débuts prometteurs

Alphonse Daudet, une fois arrivé à Lyon, est un jeune homme à la santé fragile qui subit des brimades et des rabaissements en raison de ses origines modestes. Il écrit un roman en 1868, une œuvre qui a pour titre « Eh, vous le petit chose… » pour reprendre un terme qu’on utilisait fréquemment pour l’appeler. Son père ayant fait totalement faillite en 1857, il ne peut passer son bac et travaille en tant que surveillant dans une école. Cela ne dure pas très longtemps et il décide de rejoindre son frère Ernest à Paris.

C’est à partir de là qu’il a écrit ses premières œuvres à l’instar du recueil de poèmes qu’il baptise Les Amoureuses. Il réussit à séduire la haute société, notamment l’impératrice Eugénie, grâce à cette œuvre alliant naïveté et générosité et devient par la suite secrétaire du Duc de Morny qui n’est autre que le demi-frère de Napoléon III. Ayant vécu en Provence pendant trois ans et y rendant régulièrement visite à ses proches, il a écrit des œuvres inspirées de cette région, à savoir Lettres de mon moulin ou encore Tartarin de Tarascon.

Voyageur dans l’âme, il se rend en Algérie et en Corse malgré le fait qu’il soit fragilisé par la tuberculose. En 1867, il épouse Julia Allard avec laquelle il eut trois enfants. Il s’offre ensuite une maison près de Paris et y accueille régulièrement des écrivains et artistes dont il prend la défense, notamment les impressionnistes.

Un passage dans l’art théâtral

C’est en 1862 qu’il publie sa première pièce de théâtre qui est intitulée La Dernière Idole. C’est grâce à ces œuvres, auxquelles s’ajoute la pièce de théâtre intitulée Les Absents, qu’il peut intégrer le groupe des « auteurs sifflés ». En 1884, Alphonse Daudet est atteint d’une maladie incurable qui va le marquer physiquement. Cela n’a néanmoins pas eu d’effet sur sa passion pour la littérature et il a contribué, grâce aux nombreuses réunions d’écrivains célèbres, à la création de l’Académie Goncourt. Daudet décède des suites de sa maladie le 16 décembre 1897 et reçoit les éloges de son ami Emile Zola dans les œuvres de ce dernier mais surtout lors d’un discours qu’il prononce à l’enterrement de l’écrivain au cimetière du Père Lachaise.

Retrouvez aussi les citations d’Alphonse Daudet.

george-sand
1

George Sand

George Sand est le pseudonyme d’Amandine Aurore Lucile Dupin, plus tard baronne Dudevant, écrivain française née à Paris le 1er juillet 1804 et morte le 8 juin 1876.

George Sand était un écrivain français, féministe avant l’heure; elle a écrit des romans, des nouvelles, des contes, des pièces de théâtre, une autobiographie, des critiques littéraires, des textes politiques…

 George Sand a pas mal bousculé les convenances au 19ème siècle, en adoptant dès 1829, un pseudonyme masculin George Sand, elle adota aussi les vétements masculins, elle lança le port du pantalon par les femmes, une féministe bien avant l’heure.  elle est aussi très connue pour sa liaison avec Alfred de Musset qui engendra un grande correspondance.

George sand, jeune

george-sand

Lire la suite...

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/