Toi, pour qui les dieux du mystère

(Mis à jour le: 6 janvier 2016)
Toi, pour qui les dieux du mystère
Sont restés étrangers,
J’ai vu ta mâne aux pieds légers,
Descendre sous la terre,

Comme en un songe où tu te vois
A toi-même inconnue,
Tu n’étais plus, – errante et nue, –
Qu’une image sans voix ;


Et la source, noire, où t’accueille
Une fauve clarté ;
Une étrange félicité,
Un rosier qui s’effeuille…

Contrerimes
Paul-Jean Toulet

Toi pour qui les dieux du mystère Contrerimes Poésie Paul-Jean Toulet

 Poésie Paul-Jean Toulet - Contrerimes - Toi pour qui les dieux du mystère -  Toi, pour qui les dieux du mystère Sont restés étrangers,



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/