Stuart Merrill, histoire et biographie de Merrill

(Mis à jour le: 3 août 2016)
Evaluer cet article

Stuart Merrill

Stuart Merrill de son vrai nom Stuart Fitzrandolph Merrill est né à Hempstead Long Island aux USA le 1er août 1863 et est mort à Versailles le 1er décembre 1915. C’est un poète symboliste américain de langue française. Ses principaux recueils sont Les Gammes (1887), Les Fastes (1891), et les Petits Poèmes d’Automne (1895).

Stuart Merrill

Stuart Merrill

Biographie de Stuart Merrill

Stuart Merrill  a reçu une éducation protestante stricte. Installé à Paris en 1866 après la nomination diplomatique de son père, il apprend la langue française et s’inscrit à un lycée où Stéphane Mallarmé y était professeur. Parmi ses camarades de classe figurent les futures
symbolistes René Ghil et Pierre Quillard.  Merrill a écrit dans un journal hebdomadaire, Le fou, avant de retourner aux États en 1884 pour poursuivre ses études en droit.

Le 15 Avril 1887, Merrill est allé à Madison Square Theater à New York pour entendre Walt Whitman faire son célèbre poème «Mort d’Abraham Lincoln ». Ensuite, Merrill a eu l’occasion de rencontrer Whitman.

En 1887, Merrill a publié son premier recueil de poèmes, Les gammes, à Paris, et a reçu de nombreuses critiques élogieuses en Europe. Comme sa carrière littéraire décolle, il a participé à des causes politiques radicales, du côté des anarchistes dans les célèbres émeutes de Haymarket . Lorsque George Bernard Shaw a tenté de faire circuler une pétition à London  pour demander la libération Oscar Wilde , emprisonné pour son homosexualité , Merrill circulait une pétition semblable aux États-Unis pour la faire signer par des artistes notables et intellectuels.

Stuart Merrill

Stuart Merrill

Malgré que son père l’ait déshérité à cause de son activité politique, sa mère continuera à le soutenir financièrement tout au long de sa vie.

En 1890, Merrill a publié Pastels in Prose, un recueil de ses traductions de poèmes en prose français de plusieurs poètes comme Baudelaire, Aloysius Bertrand et Huysmans.  Ce fut son seul livre publié en Amérique. A cette même année, il s’installe en France définitivement. Il s’est marié en 1891, et a publié plusieurs livres avant sa mort causée par une maladie cardiaque en 1915, y compris Les fastes en 1891 et Petits poèmes d’automne en 1895.

Stuart Merrill

Stuart Merrill

Travaux de Stuart Merrill

•    La Forêt Bleue (1883)

•    Modernités (1885)

•    Les Griseries (1887)

•    Les Gammes (1887)  Pastels in Prose (1890)

•    Les Fastes(1891)

•    Petits Poèmes d’automne (1895)

•    Poèmes (1897)

•    Les Quatre Saisons (1900)

•    Une voix dans la foule  (1909)

•    Walt Whitman (1922)

•    Prose et vers  (1925)

En savoir plus sur Stuart Merrill:

 http://www.poesie-citation.fr/poemes-stuart-merrill/




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/