La page se plaint

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

La page se plaint
De sa virginité
Le vent par pitié
L’emporte parfois
Vers des contrées nouvelles

 


Et la page pliée
En deux bat des ailes
Comme un oiseau
Quand elle se pose
Sur une table
Sur un banc Sur un bureau
Elle attend Vainement
Qu’une plume Ou qu’un crayon
Vienne laisser sa trace
Mais elle ne se couvre
Que d’intentions
Qui ne vivent pas
Plus longtemps
Qu’une bouffée d’air qui passe

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/