Dans la complète solitude où je vécus,

(Publié le 31 octobre 2010) (Mis à jour le: 8 août 2017)

Dans la complète solitude où je vécus, je pus chauffer à blanc ma ferveur, et me maintenir dans cet état de transport lyrique hors duquel j’estimais malséant d’écrire.

Si le grain ne meurt écrit en 1926. André Gide




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/