Cousine Gabrielle

(Publié le 2 septembre 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Les heures du jour s'égrènent

Comme le chapelet usé

De ma vieille cousine

Abîmée en prières

Et par le temps passé

Hypocrite

Faux-cul

Paupières toujours baissées


En dévotion confite

Et morte très âgée

En sainte virginité


Ô que j'ai pu la détester

Moi l'anar

Moi l'athée

Ô que j'ai pu la vomir

Si vous saviez




© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/