Poésie Paul-Jean Toulet

Quand nous fûmes hors des chemins Où la poussière est rose, Aline, qui riait sans cause En me touchant les mains ;  

M. C. M. III. Dormez, ami ; demain votre âme Prendra son vol plus haut. Dormez, mais comme le gerfaut, Ou la couverte flamme.  

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/