Alfred de Vigny histoire et biographie de Vigny

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 23 septembre 2017)

Alfred de Vigny

Alfred de Vigny de son vrai nom Alfred Victor est un dramaturge et poète français. Il est né le 27 mars 1797 à Loches à Tourraine et mort le 17 septembre 1863.  Un militaire français, il s’est engagé dans la littérature romantique.

Alfred de Vigny

Alfred de Vigny

recueil de poésie ” Poème antiques et modernes” par Alfred de Vigny

Jeunesse de Vigny

Il naquit au sein d’une famille d’une vieille noblesse militaire, son père était l’un des officiers de la guerre de 7 ans. Il était le fils unique de ses parents. En 1799, les Vignys repartent vers l’Elysée.

Lors de cette période, Alfred a eu une éducation exemplaire, puisque sa mère suivait à la lettre les recommandations de l’Emile ou de l’Education de Jean Jacques Rousseau. Etant un fils unique, il était
l’objet d’une grande attention. Lorsque Napoléon a fait don de l’Elysée à Murat, ils ont été obligés de déménager. Il est entré au collège Hix en 1807.
Ayant été un élève exemplaire, grâce à ses bonnes manières et ses notes, il n’était pas aimé de ses collègues.

De Vigny

De Vigny

En 1814, il a fait partie de la première Compagnie rouge, les gendarmes du roi avec le grade de lieutenant.

Durant ses 15 ans de carrière militaire, il n’a jamais eu à combattre. Juste une seule fois lorsqu’il a accompagné Louis XVIII lors de sa fuite de Napoléon.

Il fut nommé en 1822, lieutenant titulaire de son régiment.

Alfred de Vigny, dramaturge

Vigny a commencé à fréquenter les milieux littéraires de l’époque, il était dans le premier Cénacle de Victor Hugo.

En 1820, paru son premier essai sur le Byron et il publie en même année le Bal dans le magazine  de Victor Hugo Le Conservateur littéraire. Passionné du style romantique, Vigny devient ami avec Victor Hugo et il publie un œuvre poétique en 1822, sous couvert d’anonymat. Ce recueil était presque inaperçu.

Lors de son aventure en Espagne lors de la franchisse des Pyrénées, il écrit Le Trappiste, Dolorida et Eloa. Ces poèmes ont été très bien reçus et il a réussi à augmenter sa notoriété.

En 1824 il participe à la Muse française, où il fréquente le salon de Virginie Ancelot.

A Bayonne, Vigny fait la rencontre de Lydia Bunbury, une anglaise qu’il épouse.

En 1826, il fait sortir Les poèmes antiques et modernes et le premier roman historique de sa carrière Cinq-Mars. Il entame le théâtre avec une adaptation en vers d’Othello. Elle a eu un grand succès lors de sa
présentation à la Comédie Française en 1829. Elle préfigure Hernani de Victor Hugo.

Alfred de Vigny

Alfred de Vigny

Suite à la révolution de Juillet, Vigny exprime son pessimisme de l’état du pays et de la politique du gouvernement dans La Maréchale d’Ancre qui fut présentée à l’Odéon en juin 1831.

Il fait la connaissance de l’actrice Marie Dorval, avec qui il entame une relation amoureuse. Il lui écrit Quitte pour la peur en 1833 et le drame Chatterton présentée à la Comédie Française en 1835. Ce dernier
drame a eu  un succès inégalé.


Consultations du Docteur Noir : Stello ou les Diables bleus
, ce roman d’histoires et de philosophies qui rappelle Diderot a vu le jour en 1832. Il évoque son pessimisme dans les 3 exemplaires André Chénier,
Nicolas Gilbert et Thomas Chatterton.

Selon lui le poète serait un être destiné à la solitude et au malheur. Il fut l’un des premiers poèrtes à évoquer cette conception amère.

Il publie en 1835, un roman en prose,  Servitude et Grandeur Militaires.

La mort de sa mère en 1837 et sa rupture avec Dorval ainsi que les malentendus avec ses amis du Cénacle l’on obligé à décider de quitter le monde de la scène à part quelques poèmes publiés dans la Revue des deux
Monde.

Il a tenté d’entrer à l’Académie française mais il a échoué 7 fois. Vigny n’était pas vraiment sympathique envers cette académie. Il fut élu finalement en 1845 en remplacement d’Étienne, et reçu le 29 janvier 1846 par le comte Molé.

Alfred de Vigny meurt le 17 septembre 1863, son cercueil ne fut accompagné que de quelques amis des romantiques.

Malgré cet indifférence publique, les poèmes publié après sa mort lui ont valu l’inscription de son nom dans l’histoire de la littéraire française.



  1. 26 janvier 2012 @ 13:29 Véronique SS

    De Vigny
    Un beau résumé de la vie de ce poète, je ne savais pas qu’il était à l’origine un militaire…

    Répondre

  2. 21 février 2012 @ 10:37 Naomie

    Vigny
    Mon grand père était un grand passioné de cet homme…j’ai eu la chance de lire plusieurs oeuvres de Vigny. C’est un grand homme avec ses écritures passionnantes et ses idéaux

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/