Vos oraisons enfiévrées

(Publié le 17 mars 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Et s'il n'était pas encore né

Ce Dieu auquel vous adressez

Vos prières ferventes

Ou si par hasard

Il était ce vieillard

A l'ouïe déficiente

N'entendant d'autres voix

Que celles de son

Entourage immédiat

En confidence

En confidence je vous le dis

Gardez par devers vous

Vos oraisons enfiévrées

Contentez-vous

De tendre le cou

Pour observer

Au-dessus de vous

La voûte étoilée

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/