Voilions voir que j’le goûte,

Evaluer cet article

Voilions voir que j’le goûte,

fait-il en emplissant son

verre.

Il engloutit, clape de la

menteuse, dubitative du chef,

reverse un plein godet, le

revide.

Corrèque, déclare l’oracle.

Je croiliais au premier ras

bord qu’il était bouchonné.

San-Antonio, Au bal des

rombières

1990

Une citation de Frédéric Dard



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/