Venez à moi

(Publié le 11 septembre 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

 

Petits enfants venez à moi

S'écria-t-il

Mais on ne vit

Qu'une longue file

De géants

Qui se suivaient

Aveuglément

Lorsqu'il arriva

Que l'un d'eux trébuchât

 

C'en fut fini de la

Belle ordonnance

On ne vit plus qu'un tas

De chair qu'on arrosa

D'essence

Et le feu

A l'évidence

Fut assez vigoureux

 

 

Alors

D'une voix de stentor

Il s'époumona

Petits enfants venez à moi

Il en est encore temps

 

Mais il se retrouva

Seul au milieu du champ

 

 

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/