Un poète c’est quoi

(Publié le 20 août 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Tes pensées agitées

Sont pareilles aux drapeaux

Qui vibrent au vent

Parole de témoin


Je t'imagine arborant

Un chapeau ridicule

Comme les dames en portaient

Naguère

Avec une voilette et des plumes

Ou sous la perruque poudrée d'un prince

Ou la tête prisonnière

D'un casque de scaphandrier


Tout près de toi

Presque à tes pieds

Quelques moineaux

Viennent se rouler

Dans la poussière

Tu les entends piailler

Tu crois qu'ils parlent de toi

Qu'ils se disent

Le grand poète que voilà


Mais un poète c'est quoi

C'est un collectionneur

Des nuits blanches d'un monde endolori

De bouteilles à moitié vides

Dont l'autre moitié

Est cependant remplie

C'est l'analyste de rien

C'est le roi des voyeurs

C'est un colleur d'affiches

Sur les routes de France

Au petit matin

C'est la vague écumeuse

Qui se meurt

Sur un rivage incertain


Un poète c'est quoi

C'est la blancheur d'un lilas

Qui se teinte de brun

Parce que la saison

Avance à grands pas

C'est un chanteur sans voix

Une machine à écrire dépourvue de clavier

Une serrure rouillée

Irréparable

C'est prouvé


Mais le poète aussi

C'est la clé hors d'usage

Le révolté qui enrage

Ou Booz endormi

Noé dans l'ivresse

Le pendu du tarot

Le pape et tout la fois

La papesse


Le poète c'est encore

Un souffle d'air frais

Ou d'haleine fétide

Au gré des saisons

C'est du fond du ciel

Un râle sonore

Un levier qui soulève

Les mots lourds comme les pierres

Et provoque

Et titille

Et se moque

Et puis s'en va crever

De l'autre côté

De l'horizon




© Jacques Herman – 2007


















 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/