Un peuple d’hirondelles sans cesse

(Publié le 23 janvier 2011) (Mis à jour le: 15 août 2017)

Un peuple d’hirondelles sans cesse tournoyaient autour de la maison; leurs nids d’argile s’abritaient sous le rebord des toits, dans l’embrasure des fenêtres, d’où l’on pouvait surveiller les couvées.

Si le grain ne meurt écrit en 1926. André Gide




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/