Tant va la cruche à l’eau

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Tant va la cruche
A l’eau
Qu’elle finit
Par se remplir
D’inavouables envies
D’insondables désirs
Aussitôt pleine

 


On l’emporte
Comme un trésor
Les oreilles et les yeux
En bons gardes du corps
Précautionneusement
Veillent Les mains habiles
Assurent le transport
Mais sur la route un caillou
Minuscule suffit
A bousculer les plans
A ternir le bonheur
A peine entrevu
De l’onde rose des blés
Sous le soleil couchant
Surgissent acides
Des rires moqueurs
Et des propos blessants
Jacques Herman
2009

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/