SOIF

(Publié le 23 mai 2006) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Le soleil, par degrés, du brouillard émergeant,
Un souffle, montant du sol, flotte dans le vent,
L'aube d'or éclaire ce rêve haletant
De dunes assoiffées et de déserts ardents.

Les narines gonflées par de fauves parfums,
De thé, de lavande, de café, de jasmins,
Ivre, titubante sous le poids de l'ennui
Qui jette son filet dans le coeur et l'esprit,

J'ai fait, en voyage, de belles traversées,
J'ai suivi des chemins d'où je n'ai rapporté
Que des fruits bien trop mûrs, du sel ou des algues ;

Une soif brûlante, que rien ne désaltère,
Me poursuit, me hante, depuis que, sur la mer,
L'océan se brise et la lune me nargue.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/