Simon Liberati remporte le prix Femina

(Publié le 8 novembre 2011) (Mis à jour le: 8 novembre 2011)

Simon Liberati, lauréat du prix Femina

Expulsé de la liste du prix Goncourt, Simon Liberati est annoncé lauréat du prix Femina hier, le lundi 07 novembre 2011 pour Jayne Mansfield 1967 publié chez Grasset.

Simon Liberati

Simon Liberati

Liberati, ce journaliste qui a collaboré aux magazines FHM et Grazia,
avait obtenu le prix de Flore en 2009 pour l’Hyper Justine, un roman
publié chez Flammarion.

Jayne Mansfield 1967 est une méditation sur la vie de cette femme, sex
symbol oublié par Hollywood morte à 34 ans lors d’un accident de
voiture. “Ce n’est pas la décadence de Jayne Mansfield qui me plaît,
mais son énergie. Elle dénichait toujours l’argent pour assurer un train
de vie énorme. Elle me fascine depuis mes 17 ans.” Déclare Liberta.

Simon Liberati a eu au 1er tour 9 voix par le jury contre 3 pour Colette Fellous pour “Un amour de frère” chez Gallimard.

Le prix Femina étranger est consacré à l’Américain Francisco Goldman
pour son ouvrage “Dire son nom” (Christian Bourgois) et celui de l’essai
à Laure Murat pour “L’Homme qui se prenait pour Napoléon” (Gallimard)




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/