Si on devait dessiner l’intelligence

Evaluer cet article

Si on devait dessiner l’intelligence, la plus fine fleur de la pensée, on prendrait le visage d’une jeune mère, n’importe laquelle. De même si on devait dire la part souffrante de tout amour, la part manquante, arrachée.

La part manquante, Christian Bobin

Une citation sur l’amour




Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/