Si mon enfant était atteint

(Publié le 1 décembre 2010) (Mis à jour le: 1 décembre 2010)

Si mon enfant était atteint

d’une atroce souffrance et

qu’il n’existat aucun

remède pour alléger sa

douleur, je considérerais

comme mon devoir de lui

donner la mort.

Une citation de Mohandas Karamchand Gandhi dit Mahatma Gandhi




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/