Si je suis descendu

(Mis à jour le: 13 janvier 2016)
« Si je suis descendu,
je ne regretterai absolument rien.
La termitière future m’épouvante.
Et je hais leur vertu de robots.

Moi, j’étais fait pour être jardinier. »
Les dernières lignes d’une lettre adressée à Pierre Dalloz, écrite la veille de sa mort, le 30 juillet 1944.

Textes
Antoine de Saint-Exupéry

Si je suis descendu Textes Poesie Antoine de Saint-Exupéry

 Poesie Antoine de Saint-Exupéry - Textes - Si je suis descendu -  « Si je suis descendu, je ne regretterai absolument rien.


  1. 25 février 2010 @ 20:29 Paul

    un texte magnifique
    j’aime beaucoup

    Répondre

  2. 3 août 2010 @ 18:51 Talents

    Du jardinier à l’écrivain – une destiné
    Bonjour

    En quelques lignes de Saint-Exupéry – nous avons la chair de poule.
    Je ne connaissais pas cette lettre – juste avant sa disparition.
    Je vais faire quelques recherches sur le net pour en savoir plus.
    Comment un homme qui voulait être jardinier – a t-il pu laisser de si beau écrits.

    Mais bon j’imagine que la guerre – change un homme – elle fait ressortir le meilleur comme le pire.

    Dans le cas de Antoine de Saint-Exupéry – c’est clair – le meilleur en est ressorti.

    Que d’émotions en quelques lignes…

    Talents

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/