Si je suis descendu

Evaluer cet article
« Si je suis descendu,
je ne regretterai absolument rien.
La termitière future m’épouvante.
Et je hais leur vertu de robots.

Moi, j’étais fait pour être jardinier. »
Les dernières lignes d’une lettre adressée à Pierre Dalloz, écrite la veille de sa mort, le 30 juillet 1944.

Textes
Antoine de Saint-Exupéry

Si je suis descendu Textes Poesie Antoine de Saint-Exupéry

 Poesie Antoine de Saint-Exupéry - Textes - Si je suis descendu -  « Si je suis descendu, je ne regretterai absolument rien.


Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/