Si de tous mes écrits un seul devait rester

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 30 novembre 1999)

Si de tous mes écrits un seul devait rester
Relevant le défi de survivre aux années
Triomphant de l’oubli, refusant d’abdiquer
Et de mourir enfoui dans l’ombre du passé

 

Si de tous mes écrits un seul devait survivre
Sur la page jaunie et froissée d’un vieux livre
Protégé par magie et du feu et du givre
Guettant l’esprit ami, qui le ferait revivre

J’aimerais que ce soit un poème d’amour
De ceux écrits pour toi qui chavire mes jours
En soufflant sur mon âme un doux parfum d’ivresse

J’aimerais que ce soient quelques vers de bonheur
Qui décriraient la joie des nouvelles couleurs
Que tu as inventées pour teinter nos caresses

J’aimerais que ce soient quelques mots enchantés
Donnant à nos baisers un goût d’éternité.

 



  1. 10 mai 2009 @ 16:58 Auclair David

    !
    Joli travail.
    Continue comme ça et nous n’en retiendrons pas qu’un seul.

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/