Quand la mort vient t’enrober

(Publié le 16 mai 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)
Quand la mort vient t’enrober
De ses linceuls mensongers
Qu’elle t’invite perfidement à l’espérance
Tu t’accroches à des croyances


Imbéciles
Tu déraisonnes
Et je frissonne
J’en ai froid dans le dos

Je t’ai si bien connu
Débordant de  convictions
Et je pleure à présent de te voir glisser
En tremblant
Vers l’ultime horizon

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/