Partout chez moi

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Je suis partout chez moi
Pourvu
Que je sois seul avec moi-même
Dans la ville pourrie
Le village endormi
La forêt prochaine
Les parfums de lilas

 

Les relents de viande avariée
Il peut pleuvoir des cordes
Ou geler à pierre fendre
Et le soleil peut me brûler la peau
Je suis partout chez moi
Pourvu Que je sois seul avec moi-même
Qu’importe si les ombres familières
Les heures solennelles
Les grandeurs
Les misères
M’attendent au tournant
Qu’importent les mots que je sème
A tous vents
Je suis partout chez moi
Pourvu
Que je sois seul avec moi-même
Depuis l’aube des temps
La mort nous aspire
L’un après l’autre
Chacun pour soi On meurt toujours seul
Quand bien même entouré
D’une cour en attente
Comme meurent les rois
Jacques Herman
2010

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/