Oies

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

De l'eau qui coule entre tes doigts
Te raconte les joies
Et les malheurs de l'éphémère
Sur la rive gauche de la rivière
Des oies jacassent

 


Hautaines
Arrogantes
Altières
L'une d'elles
Arbore un ruban de couleur
Sur l'autre versant
Des enfants moqueurs
Piètres imitateurs
Cacardent comme ils croient
Qu'il convient de la faire
Mais leurs cris sonnent faux
Et tu reprends de l'eau
Que tu laisses couler
De nouveau
Entre tes doigts
Jacques Herman
Mai 2009

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/