Oh sans cette affreuse

Evaluer cet article

Oh sans cette affreuse bougeotte que j’ai toujours eue j’aurais vécu ma vie enfermé dans une grande pièce vide à échos, avec une grande pendule ancienne, rien qu’à écouter et à somnoler.

Têtes-mortes – 1967. Samuel Beckett

Une citation sur écouter




Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/