Nous ne serions pas nés

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Un seul regard porté
Sur l'urne funéraire
M'a suffi pour comprendre
Que sa mise en terre
De si courte durée

 

Aurait pu te plaire
Te voilà donc rendu
A l'humble poussière
D'où nous sommes issus
Et dont jamais
Comme tu l'affirmais
La vie aurait dû
Un jour nous extraire
Nous ne serions pas nés
Que n'aurions rien su
Des querelles
Des guerres
Du sang versé
Pour la patrie
Ou des fumisteries
Qui nous tiennent éveillés
Nous aurions tout ignoré
Des dieux du ciel
Ou des enfers
Du monde créé
De l'acharnement
A nous attacher
Aux valeurs éphémères
De la vie qui finit
Par nous échapper
Comme le mouche bleue
A la main qui tente
Obstinément
De l'attraper

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/