Merle moqueur

Evaluer cet article


Entre la durée du silence
Et le silence de la durée
Je t'attendrai

 


Contre le mur lézardé
De ton indifférence
Je m'appuierai

Ici les jours
Passent plus lentement qu'ailleurs
Sans doute parce que les heures
Sont plus longues aussi

Derrière moi j'entends
Les rumeurs de la ville
Le passage d'un train
Et par-dessus tout
Le rire ignoble d'un merle moqueur

Jacques Herman
2009

 



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/