Marc Antoine Girard, histoire et biographie de Girard

(Mis à jour le: 30 août 2016)
Marc Antoine Girard, histoire et biographie de Girard
Evaluer cet article

Marc Antoine Girard reconnu surtout sous le nom de Saint Amant en honneur à l’abbaye de saint amant en Haute Normandie à sa ville natale à Rouen.

Est-il un esprit libre qu’on ne peut pas dompter ou un poète qui a un attrait irrésistible pour
le bouleversement du  code de la société ?

Pour comprendre ce poète hors norme il faut examiner sa vie de plus prés.

Marc Antoine Girard de Saint-Amant

Marc Antoine Girard histoire et biographie de Marc Antoine Girard

La vie de  M.A Girard de Saint-Amant :

Saint amant  est fils d’un militaire industriel possédant une verrerie éduqué dans la rigueur et la rationalité de l’église protestante  laissant peux de place à la littérature, à l’art et  à la liberté de penser la bible comme seule et unique référence. Par contre ne subissait pas l’autorité attrayante du pape et des cardinaux.

Il a suivit la tradition familiale a sa façon : il était militaire commandant d’une escadre anglaise ce qui suscite son attention c’est les voyages car c’est un esprit libre en quête perpétuelle d’autres cultures et cherche à combler son manque de connaissance de langues. Il réussit à maitriser la langue anglaise se lui permis de s’intégrer et de faire des rencontres marquantes dans sa vie. La plus populaire c’est la rencontre avec Faret le secrétaire du compte d’Harcourt grâce ses recommandations de ce dernier  saint Amant participe l’académie Française en 1634.

Saint Amant a une conception de la vie bien particulière qui récuse les traditions l’enfermement d’esprit c’est un bon vivant qui se livre à ses impulsions ses caprices.

Il fréquente les poètes comme Nicolas Faret, Guillaume Colletet, Vion d’Alibray qui se distinguent tout comme lui de leur styles uniques et échappent aux règles de narrations classiques et il était protégé par des personnages aristocrates influentes. Saint amant est lié étroitement au Duc de Retz et le compte d’Harcourt qui combattait les protestants.

Ses œuvres sont des réflexions de sa vie un mélange unique entre  comique et lyrique « Rome ridicule(1643) »  de courtoisie et d’extravagance «  Stances sur la grossesse de la reine de Pologne (1650) ; Stances à M. Corneille sur son Imitation de Jésus-Christ (1656); la Génération (1658)  il incarne le style burlesque dans toute sa splendeur entre l’absurde et l’irrationnel toujours avec un humour et un style épique et léger. Comme tout esprit précoce Saint amant était  mis à l’ écart et n’a pas échappé l’œil critique de Boileau. Ce dernier l’attaque et le critique dans les satires et le trouve de mauvais gout littéraire.

Lors de la parution de réflexions de Longin il change d’avis et lui rend justice sur cet œuvre.

L’oisiveté les plaisirs de la vie font l’objet privilégié de ses préoccupations son poème le plus célèbre Le Paresseux(1631) en est la parfaite illustration.

Les œuvres Marc Antoine Girard saint amant sont archivés dans la Bibliothèque elzévirienne (Paris, 1855) et sont réimprimés par Kraus Reprint (Nendeln, 1972).

Après avoir vécu amplement Saint amant se retire dans une maison a Varsovie pendent deux ans. Est ce par choix ou par obligation qu’il réside paisiblement loin des soirées mondaines et mène une vie simple et assez calme ?

Cette solitude  et la modestie de son logement lui pesait selon Boileau. Le poète quitte la vie  le 29 décembre 1661 laissant un héritage littéraire riche et original.

Les œuvres Marc Antoine Girard saint amant sont archivés dans la Bibliothèque elzévirienne (Paris, 1855) et sont réimprimés par Kraus Reprint (Nendeln, 1972).

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/