L’un d’eux m’a souri

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Dès l’aube humide
Le long du canal embrumé
Tous les arbres furent étêtés
Mutilés

 


Marqués pour l’abattage
Nous ne les percevions
Plus guère comme
Des coques vides
De vieux êtres perclus
Des êtres sans âge
Pour quelques heures
En sursis
Nous les avions
D’ores et déjà bannis
Du monde des vivants
Quand l’un d’eux m’a souri
Douloureusement
Jacques Herman
2009

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/