L’ivresse n’est jamais qu’une

(Publié le 15 mars 2011) (Mis à jour le: 16 août 2017)

L’ivresse n’est jamais qu’une substitution du bonheur. C’est l’acquisition du rêve d’une chose quand on n’a pas l’argent que réclame l’acquisition matérielle de la chose rêvée.

Extrait du Journal. André Gide




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/