Les maques

(Publié le 28 janvier 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Le secret de la mer

En ce jour m’a semblé

Plus dense et  plus profond

Qu’à l’ordinaire

 

J’ai tourné le dos

Puis j’ai pressé le pas

Vers l’intérieur des terres

 

Vous m’attendiez nombreux

Vêtus de manteaux blancs

La face cachée

Sous des masques hideux

Grimaçants

 

Du ciel descendaient

Des cris insupportables

Mêlés de sons stridents

Inhumains et détestables

 

La plaine était immense

Ponctuée d’arbres noirs

Et de vaches débordant

De tranquille assurance

 

 

© Jacques Herman – 2007




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/