Léon Dierx histoire et biographie de Léon Dierx

(Mis à jour le: 6 janvier 2016)

Léon Dierx

Léon Dierx est un peintre et poète français appartenant au fil parnassien. Il est né le 31 mars 1838 à Saint-Denis de La Réunion et décédé le 12 juin 1912 à Paris.

Biographie de Léon Dierx

Léon Dierx est né dans une villa de  Saint-Denis, connu actuellement comme la villa Déramond-Barre. Elle a été rachetée par son grand-père. Léon Dierx y passa 22 ans de sa vie jusqu’en  1860, lorsqu’il décide de partir s’installer en France métropolitaine.

Léon Dierx

Léon Dierx

Au début, Dierx devait finir des études universitaires, mais il quitte l‘Université pour entamer une carrière de poète.

C’est en 1858 que Léon Dierx publie son premier recueil poétique Aspirations. Ayant fait la connaissance d’Emile Bellier, il décide de faire un voyage en Europe avec lui. En 1864, Léon Dierx rejoint les poètes Parnassiens avec Sully Prudhomme, Villiers de L’Isle-Adam, José-Maria de Heredia… et il commence à fréquenter Leconte de Lisle, chef de file des Parnassiens à l’époque.

La situation de sa famille se dégrade peu à peu, il décide donc de retourner à l’école et entame des études à l’Ecole Centrale, mais il n’a pas réussi à achever ses études et accepte un poste d’un modeste employé de bureaux.

Léon Dierx a publié en 1867, Les lèvres closes. Ce recueil est considéré comme étant le plus important recueil de Dierx à travers sa carrière. C’est à cette époque qu’il rencontre Guy de Maupassant alors qu’il est entrain de participer à La Revue fantaisiste. Léon Dierx reçut une dédicace de ce dernier de sa nouvelle Regret.

Buste de Léon Dierx

Buste de Léon Dierx

Avec l’aide de Maupassant, il a été nommé employé au Ministère de l’instruction publique en 1871, et il commence à écrire de moins en moins. A cette même année, Les Paroles du vaincu voit le jour, suivi de La Rencontre en 1875. C’est une scène dramatique écrite en vers. En 1879, il publie Les Amants.

C’est en 1889 que voit le jour son recueil Poésies complètes.

Après le décès de Stéphane Mallarmé en 1898, Léon Dierx est élu prince des poètes.

Léon Dierx s’éteint le 12 juin 1912. A sa mort, on donna son nom au nouveau musée d’art de Saint-Denis où on peut trouver un buste du poète à l’entrée.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/