Le Soupir Ambigu

(Mis à jour le: 20 décembre 2015)
Soupir, subtil esprit de flame
Qui sors du beau sein de Madame,
Que fait son coeur aprens-le moy?
Me conserve-t’il bien la foy?

Ne serois tu pas l’interprete
D’une autre passion secrete?
O Cieux! qui d’un si rare effort
Mistes tant de vertus en elle,
Destournez un si mauvais sort :
Qu’elle ne soit point infidelle,


Et faites plustost que la Belle
Vienne à soupirer de ma mort,
Que non pas d’une amour nouvelle.

Plaintes d’Acante

François Tristan L’Hermite

Le Soupir Ambigu Plaintes d'Acante Poésie François Tristan L'Hermite

 Poésie François Tristan L'Hermite - Plaintes d'Acante - Le Soupir Ambigu -  Soupir, subtil esprit de flame Qui sors du beau sein de Madame,



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/