Le Médecin volant Scène XII

(Publié le 10 juin 2011) (Mis à jour le: 21 janvier 2016)

Le Médecin volant Scène XII

Le Médecin volant par Molière

Sganarelle, Gorgibus

Sganarelle

Il faut avouer que, quand les malades ne veulent pas suivre l’avis du médecin, et qu’ils s’abandonnent à la débauche que…

Gorgibus

Monsieur le Médecin, votre très-humble serviteur. Je vous demande une grâce.

Sganarelle

Qu’y a-t-il, Monsieur ? est-il question de vous rendre service ?

Gorgibus

Monsieur, je viens de rencontrer Monsieur votre frère, qui est tout à fait fâché de…

Sganarelle

C’est un coquin, monsieur Gorgibus.

Gorgibus

Je vous réponds qu’il est tellement contrit de vous avoir mis en colère…

Sganarelle

C’est un ivrogne, monsieur Gorgibus.

Gorgibus

Hé ! Monsieur, vous voulez désespérer ce pauvre garçon ?

Sganarelle

Qu’on ne m’en parle plus; mais voyez l’impudence de ce coquin-là, de vous aller trouver pour faire son accord; je vous prie de ne m’en pas parler.

Gorgibus

Au nom de Dieu, Monsieur le Médecin ! et faites cela pour l’amour de moi. Si je suis capable de vous obliger en autre chose, je le ferai de bon cœur. Je m’y suis engagé, et…

Sganarelle

Vous m’en priez avec tant d’insistance que, quoique j’eusse fait serment de ne lui pardonner jamais, allez, touchez là: je lui pardonne. Je vous assure que je me fais grande violence, et qu’il faut que j’aie bien de la complaisance pour vous. Adieu, monsieur Gorgibus.

Gorgibus

Monsieur, votre très-humble serviteur; je m’en vais chercher ce pauvre garçon pour lui apprendre cette bonne nouvelle.

Le Médecin volant Scène XII

Le Médecin volant par Molière

Le Médecin volant par Jean Baptiste Poquelin: Molière

Une pièce de théâtre de Molière




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/