Le Gardien

(Mis à jour le: 8 mai 2014)

Le Chat

Seul à tourner en rond

Dans le silence et dans la nuit

Tu fais révérence à ta façon

A Saturne qui de là-haut te sourit.

Tu restes posé contre la fenêtre

Le regard tourné vers l’extérieur

Ainsi semble s’enfuir tout ton être

L’esprit tourné vers ailleurs.

Stoïque, au silence assidu,

Tantôt tu esquisses une mimique ;

Quel lourd secret caches-tu

Derrière ce regard mélancolique ?

Affectueux disciple de Bastet

Semblant perdu dans cet univers,

Gardien de la quiétude du poète,

Laisse-moi t’offrir ces quelques vers.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/