L’alouette en colère

(Publié le 14 avril 2007) (Mis à jour le: 14 avril 2007)

J'ai un fils enragé
Qui ne croit ni à dieu
Ni à Diable ni à moi
J'ai un fils écrasé
Par les temples de la Finance
Où il ne peut entrer
Et par ceux des paroles
D'où il ne peut sortir

J'ai un fils dépouillé
Comme le fut son père
Porteur d'eau, scieur de bois,
Locataire et chômeur
Dans son propre pays
Il ne lui reste plus
La belle vue sur le fleuve
Et sa langue maternelle
Qu'on ne reconnaît pas

J'ai un fils révolté
Un fils humilié
Un fils qui demain
Sera un assassin

Alors moi j'ai eu peur
Et j'ai crié "À l'aide
Au secours quelqu'un"
Le gros voisin d'en face
Est accouru armé,
Grossier, étranger
Pour abattre mon fils
Une bonne fois pour toutes
Et lui casser les reins
Et le dos et la tête
Et le bec et les ailes
Alouette ah……….

Mon fils est en prison
Et moi je sens en moi,
Dans le tréfonds de moi
Pour la première fois, malgré moi,
Entre la chair et l'os
S'installer la colère.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/