Laisse donc passer le temps…

Evaluer cet article
Un poème que j'ai écrit il y a quelques jours.

L'épilogue se répète encore
Au fond c'était voulu…

Que pouvais-je faire d'autre sinon laisser;
S'acheminer le temps…?

L'introduction résonne, se suivent les secondes.

Allons laisse les donc fuir, nous l'avons bien cherché.

Je vois au loin que s'éloigne ton ombre.

Ne la fais pas attendre, sans elle ton coeur sombre.

À mes côtés l'amour se fige,
Éclair nacré dans le givre.

 

Charly Frestel Heude



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/