La petite gardeuse d’oies

(Mis à jour le: 26 août 2016)
La petite gardeuse d’oies
Evaluer cet article

La petite gardeuse d’oies

Ma petite gardeuse d’oies,

Par les prés et les chemins creux,

Tu redis ton branle amoureux

Aux buissons verts que tu coudoies.

Tu vas éparpillant tes joies

Sur l’herbe et les talus pierreux,

Ma petite gardeuse d’oies,

Par les prés et les chemins creux;

Gardeuse d'oie

Et sans penser qu’un jour leurs foies

Feront des pâtés savoureux,

Tu suis tes gros jars bienheureux,

Car jamais tu ne les rudoies,

Ma petite gardeuse d’oies.

 

La petite gardeuse d’oies

Un conte de Jacob et Wilhelm Grimm




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/