La Palinodie

(Publié le 20 octobre 2006) (Mis à jour le: 20 décembre 2015)
Je croyois que vous eussiez
Mille vertus heroïques,
Je croyois que vous feussiez
De ces esprits angeliques,

A la fin l’emotion
De la moindre passion
Montre le fonds de vostre ame
Ou je voy distinctement
Que vous n’estes qu’une femme,
Mais femme, parfaitement.

 

Plaintes d’Acante

François Tristan L’Hermite

La Palinodie Plaintes d'Acante Poésie François Tristan L'Hermite

 Poésie François Tristan L'Hermite - Plaintes d'Acante - La Palinodie -  Je croyois que vous eussiez Mille vertus heroïques,



Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/