La Maison de la Radio : fin prête pour la nouvelle réouverture

No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 15 avril 2016)

La Maison de la radio qui abrite les studios de Radio France vient de sortir des travaux qui ont duré environ 5 ans et s’apprête à rouvrir ses portes pour l’année 2015.

Fermé pour rénovation

Inauguré le 14 décembre 1963 par le général de Gaulle, la maison de la radio avec sa tour à 22 étages figure parmi les plus imposants monuments de Paris. Toutefois, après l’attentat du 11 septembre aux USA, un audit mondial a été organisé concernant les tours et Radio France n’a pas été épargnée. En effet, durant l’audit, il a été déterminé que la tour repose sur une structure en métal qui s’écroulerait au bout de seulement 17 minutes si un incendie se déclarait. En 2003, le Préfet de Paris ordonne donc l’évacuation de la tour, mais le reste du bâtiment reste opérationnel. L’objectif de cette fermeture était de rénover la tour et non pas de la supprimer du paysage de l’ouest de Paris.

2005 : le lancement du projet de rénovation

Après l’évacuation de la tour en 2003, le projet a été confié au cabinet AS.Architecture-Studio en 2005, mais ce n’est qu’en 2009 que les travaux ont réellement débuté. Il faut noter qu’avant la rénovation, la Maison de la radio abritait non seulement les studios de Radio France, mais également des bureaux et des salles de concerts.
Lorsque le cabinet a entamé les travaux, il projetait donc d’apporter maintes améliorations au bâtiment dans son ensemble. Ainsi, une rue traversante a été érigée au milieu du bâtiment en forme de fromage la coupant désormais en deux. Une librairie y a également été aménagée ainsi que des restaurants avec terrasse donnant une vue imprenable sur la Seine. A son ouverture, la Maison de la Radio ne sera plus alors une radio, mais deviendra un centre commercial où seules les boutiques seront absentes.

Des rénovations à tous les niveaux

Durant ces cinq années de travaux, le cabinet chargé d’exécuter la construction s’est vraiment surpassé et a apporté des améliorations à tous les niveaux. Ainsi, le fameux studio 104 avec ses 852 places a été totalement refait pour y apporter une touche moderne. L’Auditorium qui occupe les anciens studios 102 et 103 est, quant à lui, une excellente opportunité pour rapatrier les deux orchestres de Radio France qui ne sont autres que l’Orchestre National et l’Orchestre Philharmonique.
Malheureusement, même s’il s’agit là d’une bonne occasion, la réinstallation des deux orchestres ne se fait pas sans problèmes et la décision concernant l’orchestre qui aura la primeur pour l’inauguration de la Maison de la Radio n’a toujours pas été prise. Rappelons toutefois qu’on est seulement à six semaines du week-end d’ouverture donc espérons que tout rentrera dans l’ordre d’ici là.
Selon nos sources, le directeur artistique de l’orchestre Philharmonique en la personne d’Eric Montalbetti effectue jusqu’au 10 octobre sa période de préavis après avoir été contraint de démissionner. Les raisons n’ont pas été dévoilées, mais Mathieu Gallet, président de Radio France et Jean-Pierre Rousseau, actuel directeur musical ont assuré que l’identité des deux orchestres sera maintenue.

De suspens en suspens pour l’inauguration

L’inauguration de la réouverture de la Maison de la Radio se tiendra le 14 novembre prochain, mais même à environ six semaines de cette date butoir, le programme reste encore inconnu. Le suspens reste donc complet et l’assistance se prépare à une surprise pour cette fête.
Néanmoins, on peut être sûr que l’orchestre National sera au rendez-vous, car depuis aujourd’hui, il est en répétition pour deux jours au sein de l’auditorium. Non seulement, ces répétitions sont destinées à la fête inaugurale, mais ont aussi pour but de tester la salle qui a été conçue en partenariat avec le très célèbre acousticien japonais Yasuhita Toyota qui travaille pour le cabinet Nagata. Même si l’orchestre National sera présente, l’orgue ne sera utilisé qu’en 2015, car différents tests doivent encore être programmés.

L’auditorium

L’auditorium a été conçu de sorte à ce que tous les spectateurs se trouvent à moins de 17 mètres des musiciens. Il se dote de 1 461 places alors qu’il en comptait 2 400 par le passé. Sa taille a donc été réduite, mais c’est surtout par souci du bien-être des spectateurs. La salle ressemble à la nouvelle Philharmonie de Paris, donc le public se situe tout autour de l’orchestre.

Radio France, une entité à part entière

Selon Mathieu Gallet, Radio France est aujourd’hui une entité à part entière ayant son propre logo et son propre site internet qui a été ouvert depuis le 1er octobre dernier. Ce site accessible via l’adresse maisondelaradio.fr présente le programme de concerts et distribue les billets.
Aussi, Radio France s’apprête déjà à reconquérir son ancien public et à séduire le public potentiel surtout les jeunes. C’est pour cela qu’il a décidé de varier ses offres musicales, radiophoniques et culturelles. En effet, à partir de cette réouverture, Radio France proposera également aux jeunes des parcours pédagogiques, des séances de cinéma, des festivals, divers ateliers et expositions, des concerts, des studios radios d’initiation, … Il ne vise pas uniquement les jeunes ayant l’âge de comprendre de quoi il s’agit, mais entend faire participer tous les âges y compris les écoles primaires. D’ailleurs, Radio France projette déjà d’établir un plan de partenariat avec les rectorats de Versailles, Paris et Créteil pour éveiller l’attention des plus jeunes sur les activités proposées par la Maison de la Radio. Qui sait, certains jeunes pourraient y trouver leur vocation future …
Pour la première année, la Maison de la Radio espère connaître plus de 300 000 visiteurs dont 100 000 jeunes et 120 000 spectateurs pour ses différents évènements programmés.

Un travail de titan qui vaut chaque centime dépensé

Pour réaliser ces travaux de titan, plus de 350 millions d’euros ont été mobilisés dont 35 millions pour la réalisation de l’auditorium. Malgré ce montant colossal, les travaux ont en valu la peine, car désormais le camembert de 500 mètres de circonférence qui a été conçu à l’origine par Henry Bernard, est plus solide, plus moderne et surtout répond aux normes de sécurité exigées pour sa catégorie.

 




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/