La lune et l’autre

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Le silence vient inonder la salle
Les murs blanchissent
Les rideaux se raidissent
Par la peur amidonnés

 



Une sueur froide
S’écoule du plafond
Et lascive descend
Jusqu’à la séparation
Des plinthes et du sol

La porte en crissant
Sur ses gonds s’est ouverte
La campagne déserte
Qui déborde d’ennui
Et de fades odeurs
Aussitôt se remplit
De cris stridents

Dans le ciel brouillardeux
Que le soir assombrit
La lune court à sa perte
Et mon âme la suit

Jacques Herman
2011




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/