14

La fête de Noël : origine et festivité

Pas encore de vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 12 février 2018)

Noêl une fête ancestrale

Noël est une grande fête chrétienne qui célèbre la naissance de Jésus de Nazareth le 25 décembre de chaque année. Quelles sont donc ses origines ?

Le mot Noël est une évolution phonétique du mot nael, cette modification du mot latin natalis qui signifie la naissance.

Noël

Noël

Les origines de la fête de Noël

Durant les premiers siècles du christianisme, la fête de Noël n’existait pas. Pendant le 2ème siècle de notre ère, l’église à décidé qu’il faut fêter la naissance de Jésus. Plusieurs dates ont été choisis : 6 janvier, 28 mars, 18 novembre, 25 décembre.

En fait, le 25 décembre est une ancienne fête de ce qu’on appelle le  solstice d’hiver, un évènement astronomique qui se produit lorsque la position du Soleil par rapport à la  Terre atteint son extrême méridional (Les jours du solstice d’été sont les plus longs de l’année, alors que ceux du solstice d’hiver sont les plus courts).

La fête de Noël

La fête de Noël

Les peuples préhistoriques fêtait en ce jour l’arrivée de la saison des pluies ; les égyptiens adorait le dieu du soleil Osiris, les perses fêtait la naissance de leur dieu Mithra dieu de la vie et de la lumière fête importée à Rome au 1er siècle avant J-C, les celtes faisaient de grands feu pour lutter contre les ténèbres, … donc cette journée du 25 décembre est une journée sacrée pour de nombreuses croyances anciennes.

Dans un souci d’évangélisation des fêtes païennes anciennes, le pape Libera instaure en 354 après J-C le 25 décembre  comme fête de la naissance de Jésus. La naissance du Christ est considérée comme le levé du soleil de justice selon les anciens récits chrétiens.

La fête du 25 décembre est arrivée en orient vers  le 5ème siècle après J-C.

Festivités de Noël

Depuis son instauration, Noël devient avec Pâques une des grandes fêtes chrétiennes et s’est progressivement chargé de traditions locales, et de folklore ancien présentant l’aspect d’une fête populaire. Elle s’est répandue en Europe durant la période du Moyen Age ; les messes de minuit ont été célébrées à la fin du 5ème  siècle en Irlande, au 7ème  en Angleterre, au 8ème  en Allemagne, au 9ème siècle dans les pays scandinaves et les pays slaves.

En effet, L’empereur Théodose II codifie officiellement les cérémonies de la fête de Noël en 425, Clovis est baptisé le soir de Noël,  l’empereur Justinien en fait un jour chômé en l’année 529, en  800 Charlemagne est couronné empereur par le pape le jour de Noël….pendant le 12ème siècle, la cérémonie sera accompagnée par des drames liturgiques.

Dans les siècles de la Renaissance, apparaissent les crèches des églises en Italie, les arbres de Noël se sont répandus en Allemagne. Les crèches familiales commencent aux alentours du 17ème siècle, suivis des crèches napolitaines puis provençales.

En 1560, dans les pays réformés, les protestants se sont opposés aux crèches de Noël les considérant comme trop catholique, en Amérique du nord on interdit même la célébration de Noël. Interdiction relevée en 1681. Pendant le 17ème siècle, l’église interdit les représentations des drames considérées comme trop profane et non religieuse.

Le père Noël fait sa première apparition aux États-Unis durant le 19ème siècle, pour se répondre ensuite en Europe après la 2ème guerre mondiale.

 

Coutume de la fête de Noël

La veillée de Noël, est coupée par la messe de minuit pour les catholiques. En  général passée en famille, c’est une soirée privilégiée pour créer des souvenirs communs. On s’échange les cadeaux entre les membres de la famille et les amis.

Noël est marqué par une action de charité et de dons très intense, dans certaines traditions on a tendance à  servir un repas au premier pauvre croisé au jour de Noël, ainsi que les dons accordées aux mendiants à la sortie de l’office célébré durant la nuit de Noël.

Joyeux Noël

 Joyeux Noël

La fête de Noël est aussi distinguée par les décorations dans les foyers  et les rues. Le sapin de Noël, toujours présent est chargé de décorer et de regrouper les cadeaux dans les familles.

Temps moderne et Noël

La fête de Noël, a perdu progressivement l’aspect religieux pour devenir une fête profane, une occasion pour se voir en famille et faire la fête selon un rituel universel. Le 25 décembre est généralement marqué par la dinde de Noël pendant les repas et la bûche de Noël en fin de journée. Les plus catholiques assistent encore aux messes de minuit.

Noël en France

En France, la fête de Noël est différente d’une région à une autre, même le nom du père Noël est variable ; père Chalande, Homme Noël, Bonhomme Noël, saint Nicolas en Alsace…

Les français aiment les crèches, les cantiques de Noël sont très répondus ; la chanson “Il est né, le divin Enfant” est inventée  en Provence. Comme partout ailleurs en Europe et en Amérique du nord, en France, on mange de la dinde, de l’oie, du rôti de porc, des huîtres et du foie gras. La “bûche” est toujours présente, dans certaines régions.
On donne les cadeaux aux enfants la veille de Noël, mais les adultes attendent le jour de l’An pour échanger leurs cadeaux.




  1. 21 décembre 2011 @ 09:42 Patick

    bone Fête
    je vous souhaite une bonne fête de Noël à toute ta famille que nos voeux soient exhosés.

    Répondre


Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/