J’étais résigné à penser que le

Evaluer cet article

J’étais résigné à penser que le bonheur était un animal solitaire, dans les bois, qu’il était bon de laisser vivre en paix. Je m’étais longtemps demandé ce qu’il cachait, mais je devais m’y résoudre. Le bonheur ne cachait rien.

Du temps qu’on existait 2011, Marien Defalvard

Une citation sur la Paix




Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/