Je m’aveuglai tellement sur

(Publié le 30 janvier 2011) (Mis à jour le: 30 janvier 2011)

Je m’aveuglai tellement sur

le peu que m’offrait son

coeur, que j’eus

quelquefois la faiblesse de

croire que je ne lui étais

pas indifférente. Mais

combien l’excès de ses

désordres me désabusait

promptement.

Justine ou les Malheurs de

la vertu

1791

Une citation du marquis de Sade




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/