Il paraît

(Publié le 30 novembre 1999) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Il paraît que les murs

Se fendillent

Que le jardin

Déjà si petit

Se rétrécit encore

Et que la nappe à thé


N'aura bientôt plus

Que la taille d’un mouchoir

Il paraît que le ciel

A grands coups de pinceaux

Blanchit
Sous le harnais

Il paraît que la terre

Ici tremble parfois

Que plus rien ne

Serait assuré

 Que les vérités

Ont été pendues

Ou décapitées

Mais il paraît aussi

Qu’il resterait encore

Contre toute attente en ces lieux

De la poussière d’étoiles

Et des bribes d’utopie

Jacques Herman
2009




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/