Hommage nationale pour les deux femmes gendarmes qui ont été abattues dimanche à Var

No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 22 juin 2012)

La gendarmerie rend hommage aux deux femmes gendarmes abattues dimanche à Var

Aujourd’hui le vendredi 22 juin, un grand nombre de militaire et des représentants officiels ont tenu à rendre hommage, à Alicia Champlon et Audrey Bertaut, ces deux femmes gendarmes qui ont été abattues dimanche dans le village de Collobrières à Var.
La cérémonie a été marquée par beaucoup d’émotion et de dignité. C’est la première fois dans l’histoire de la gendarmerie que deux femmes meurent lors d’une même opération.
Le malheureux évènement s’est déroulé dimanche dernier à Var.
Manuel Valls a déclaré lors de la cérémonie : ” Le 17 juin, deux gendarmes sont tombées. La République pleure, car la République est endeuillée. La justice fera son œuvre. Aujourd’hui, c’est le temps du recueillement “.

Un hommage national pour les deux femmes gendarmes tuées à Var


Mais avant, les cercueils ont été entrée sur la place, sous le regard des proches d’Alicia Champlon, cette adjudante de 28 ans, et Audrey Bertaut,  maréchal des logis-chef de 35 ans et mère de deux enfants de 12 et 5 ans.
Le ministre a signalé qu’ “aujourd’hui, c’est la grande institution, mais aussi la grande famille qu’est la gendarmerie nationale, qui est en deuil” en rappelant que les missions des gendarmes sont généralement imprévues, qui peuvent se tourner au pire.
M. Manuel Valls a relaté les références et les repères pour la collectivité tout en insistant sur le professionnalisme des deux jeunes militaires mortes dans des conditions ” d’une extrême violence”, pendant qu’elles se sont intervenues dans le village de Collobrières (Var) pour un différend à la suite d’un vol.
Le ministre a décoré les victimes à titre posthume de la Légion d’honneur et de la médaille militaire.

Hommage aux deux femmes gendarmes tuées à Var

Plusieurs personnalités de l’Etat ont été présents dans cette cérémonie notamment Alain Zabulon, le directeur de cabine adjoint de François Hollande, 7 députés de la région, le sénateur-maire de Toulon, Hubert Falco, le préfet du Var, Paul Mourier, ainsi que des maires des communes alentour.
Daniel Baert, un gendarme retraité de Pierrefeu, qui a estimé qu’il est  “très touché, comme l’ensemble de la population. La façon dont elles ont été tuées est horrible, c’est quasiment une exécution”
Un habitant de la région qui était présent par solidarité, Eric Perrin, a affirmé qu’il est “choqué par le fait qu’on ait envoyé deux femmes sur un cambriolage”.
La réponse à cette question a été annoncée par le directeur général de la gendarmerie, le général Jacques Mignaux, qui a souligné que “Tous les témoignages des femmes que j’ai reçus sont très forts et unanimes: +mon général, ne changez rien, nous voulons être considérées comme des gendarmes à part entière+. Il n’y a pas de différence. Dans cette affaire, ce qui leur est arrivé aurait pu arriver à des hommes”.
Abdallah Boumezaar, qui a reconnu les faits, a avoué mardi dernier l’acte d’homicide volontaire et assassinat. On est entrain de poursuivre sa compagne pour “complicité et dissimulation de preuves”.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/