Félix Leclerc Histoire et Biographie de Félix Leclerc

(Mis à jour le: 8 juillet 2016)
Evaluer cet article

Félix Leclerc est un écrivain, poète, chanteur et compositeur québécois, il est né le 2 août 1914 à La Tuque au Québec et est décédé le 8 août 1988 dans la région de Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans au Québec.

Il est reconnu pour être l’un des défenseurs de la langue française au Québec. Il a laissé de merveilleux poèmes et chansons.

Félix Leclerc

Félix Leclerc

Biographie de Félix Leclerc

Félix Leclerc est né de Fabiola Parrot et Léonidas Leclerc, dans une famille composée de 11 frères et sœurs. En 1928, il entame des études universitaires à Ottawa. C’était la première fois qu’il quitte la maison familiale et fait face à la solitude. C’est pendant ce temps qu’il a passé au pensionnat que la vocation artistique et littéraire de Clerc commence à se dessiner.

Lors de la crise économique mondiale des années 1930, Clerc décide de quitter ses études et commence à chercher des petits boulots. Il devient par la suite un animateur à la radio à Québec pendant 3 ans de 1934 à 1937.

Il commence ensuite d’écrire des scénarios pour Radio-Canada à Trois-Rivières où il présente ses talents d’écrivain à travers des pièces dramatiques ainsi que des contes racontés à la radio comme par exemple Je me souviens ou bien encore, Vie de famille, Un homme et son péché…etc.

Il réussit à attirer un grand nombre du public québécois et crée une compagnie théâtrale pour présenter ses pièces à travers le Québec.

Le chanteur Félix Leclerc

Le chanteur Félix Leclerc


Jacques Canetti
, cet imprésario parisien entend alors qu’il était au Québec en 1950, la chanson Le train du nord de Clerc. Très impressionné par les rythmes du jeune québécois, il décide de lui faire enregistrer une douzaine de chansons aux studios de la station radiophonique montréalaise de CKVL.

Félix Clerc, a été très bien accueilli par le public français lors de sa première apparition à Paris où il réalise une performance au théâtre l’A.B.C. à Paris. Il signe ensuite un contrat d’enregistrement de disques avec Polydor pour 5 ans.

Il enregistre un album en 1951 avec plusieurs chansons magnifique comme par exemple la chanson Moi, mes souliers, Le petit train du nord, Bozo ainsi que Le petit bonheur. Et en 1958, il obtint le grand prix de l’Académie Charles-Cros.

Il continue entre temps sa carrière comme présentateur de radio et ensuite à la télévision comme l’émission sur les légendes du Québec pour Radio-Canada.

Il décide de partir en tournée en 1958 avec le Père Bernard de Brienne, dans tout l’Europe pour tenter de présenter les délices de la chanson canadienne resté jusque là mal connue.

Le 13 août 1974, Clerc contribue avec Gilles Vigneault et Robert Charlebois, au spectacle de la Superfranco fête qui s’est déroulé sur les plaines d’Abraham à Québec. Plus de 100 000 spectateurs étaient présents pour suivre ces artistes. Le spectacle a été immortalisée sur l’album J’ai vu le loup, le renard, le lion.

Le 8 aout 1988, Félix Clerc s’éteint alors qu’il était sur l’île d’Orléans, près de Québec. Ces cendres ont été dispersées selon sa volonté sur cette île. Dans le cimetière de Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans, on a mis une pierre tombale.

Félix Leclerc est reconnu pour être le père de la chanson québécoise moderne.




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/