De même que Rousseau jadis fondait en pleurs

(Publié le 26 septembre 2006) (Mis à jour le: 5 juin 2014)
Evaluer cet article

De même que Rousseau jadis fondait en pleurs

À ces seuls mots : « Voilà de la pervenche en fleurs, »
Je sais tout le plaisir qu’un souvenir peut faire.
Un rien, l’heure qu’il est, l’état de l’atmosphère,



Un battement de cœur, un parfum retrouvé,
Me rendent un bonheur autrefois éprouvé.
C’est fugitif, pourtant la minute est exquise.
Et c’est pourquoi je suis très heureux à ma guise
Lorsque, dans le quartier que je sais, je puis voir
Un calme ciel d’octobre, à cinq heures du soir.



Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/