Coquillages

(Publié le 7 septembre 2006) (Mis à jour le: 8 mai 2014)
La porte du train
En se refermant
A coupé mon chien
En deux


Qui va nettoyer
Les taches de sang
Sur le quai

Tandis que ce matin
Nous roulons vers la mer
Le ciel à l'horizon
Se déchire aussi

Je déteste l'orage
Et s'il perdure
Au-delà de midi
Le ramassage
Des coquillages
Sur la plage
Est compromis

© Jacques Herman – 2006




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/