Comme Flore tapissoit

(Publié le 27 février 2007) (Mis à jour le: 8 mai 2014)

Comme Flore tapissoit
Un jour Amour l'aperçoit,
Il lui fit la connaissance,
Ce petit nain qui m'occit,
Puis auprès d'elle il s'assit
Pour deviser à plaisance.



Le dé de Flore tomba,
Amour l'échine courba
Pour le ramasser bien vite.
J'étais là les regardant…
Ma maîtresse cependant
A le rendre ainsi l'invite :

" Amour, je vous prie, rendez,
Rendez-moi vite mon dé,
J'ai de lui souci et cure :
Il me sert si bien à point
Que l'ayant je ne crains point
L'aiguille ni sa piqûre ! "




Voulez-vous commenter cet article ?

Votre email ne sera pas publié

Réalisation : www.redigeons.com - http://www.webmarketing-seo.fr/